Nos dialogues intérieurs

Nos dialogues intérieurs peuvent être un moteur dans nos actions, mais aussi un frein. Comment pouvez-vous les gérer au mieux et en faire un outil constructif dans votre vie de tous les jours, afin d’atteindre vos objectifs dans de bonnes dispositions, mentales et physiques ?

Photo Nos dialogues interieurs

Qu’est-ce qu’un dialogue intérieur ?

C’est un échange de pensées que nous avons avec nous-même, plus ou moins consciemment. Ce dialogue peut être positif comme négatif. Lorsque qu’il est négatif, il va nous chuchoter nos croyances limitantes, faire ressortir nos peurs. Ces pensées nous empêchent alors d’avoir accès à l’ensemble de nos ressources, mentalement et physiquement. Nous nous sommes déjà tous dit, dans différentes situations, qu’elles soient sportives, professionnelles ou privées, l’une des phrases suivantes, si ce n’est les trois en même temps :

– Je vais échouer…

– Je n’ai pas les capacités…

– Ce n’est pas comme ça que je dois faire…

Ces dialogues intérieurs peuvent donc nous influencer négativement, de la même manière que si ces phrases venaient d’une personne extérieure, voire parfois nous freiner encore davantage lorsqu’on se les dit soi-même. Dans ce cas, il est important de s’interroger sur ce qui nous pousse à les formuler ainsi en se posant ces questions :

-Qu’est ce qui pourrait faire que j’échoue ?

-Quelles capacités me manque-t-il pour réussir ?

-Comment devrais-je faire ?

Bien souvent, en faisant l’exercice de répondre à ces questions, on va se rendre compte que nos dialogues intérieurs sont émotifs et disproportionnés par rapport à la situation que nous vivons. Avec ce « simple » questionnement, on va pouvoir réaliser que nous possédons toutes les capacités nécessaires en nous et/ou que nous avons déjà vécu une situation similaire par le passé, laquelle nous avons su gérer avec succès. Le fait de s’interroger permet également de prendre un peu de recul pour être plus objectif sur la situation et conscient de ce que nous avons besoin de mobiliser comme ressources pour réussir. Cela ne garantit certes pas la réussite, mais en tout cas, ce qui est garanti, c’est d’être dans de meilleures dispositions mentales pour aborder une difficulté, avec l’entier de ses capacités physiques à disposition pour agir par exemple.

Vous l’avez compris, nos dialogues internes nous conditionnent continuellement. Par conséquent, ils vont également influencer notre état de motivation et notre niveau de stress (je vous invite par ailleurs à lire mon précédent article sur le thème de « L’impact psychologique du coronavirus sur les sportifs »). Alors que faire ? Je vous donne ci-dessous un petit « truc ».

Développer ses dialogues intérieurs positifs

Un dialogue intérieur positif, plutôt que négatif, a potentiellement de l’influence positive, plutôt que négative, sur nos actions. Comme nous sommes capables de « diriger » nos pensées en étant conscient de notre dialogue intérieur, nous pouvons nous créer des sortes de consignes qui nous inciteront à agir ensuite d’une manière qui va dans la direction d’atteindre nos objectifs. Pour autant il est important de respecter certaines règles. Le dialogue intérieur doit être :

– réaliste

– formulé de manière positive

– exprimé à la première personne (« Je »)

– orienté sur les solutions

De plus, il est important d’utiliser vos propres mots pour formuler vos phrases et vous les approprier (n’utilisez pas les mots qui vous ont été dits, que vous avez entendus ou lus).

20200402_215146

Le type de formulation est aussi très important. Par expérience, les personnes que je rencontre, quand je les questionne sur ce qu’elles vont mettre en place pour atteindre leurs objectifs, utilisent souvent la formule « Il faut… » ou « Je dois… ». Cette formule peut évoquer un ordre autoritaire externe que l’on est obligé de subir. C’est pourquoi je les invite plutôt à utiliser des formules du type « Je veux… » ou « Je vais… », ce qui a l’avantage de nous impliquer plus personnellement dans l’action, de nous suggérer de l’envie d’agir et de nous inciter à être créatif plutôt qu’exécutant.

« Faites de votre dialogue intérieur un allié pour atteindre vos objectifs ! »

 Prenez bien soin de vous en cette période de pandémie du coronavirus et n’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions ou l’envie d’approfondir le sujet abordé dans cet article. Je me tiens naturellement à votre disposition – évidemment sans contact dans un premier temps (par téléphone, email ou réseaux sociaux) – et vous accompagne volontiers dans votre démarche de coaching mental si vous souhaitez en discuter de vive voix et être accompagné dans vos réflexions.

Yann Rithner

Préparateur mental

info@yannrithner.ch

Tel : 079 / 942 71 65