Gestion des émotions…

Qu’elles soient agréables ou non, les émotions sont omniprésentes dans nos vies. Chacun de nous vit et gère ses émotions de manières différentes. Nous sommes, de manière générale, de plus en plus exposés à différents facteurs qui influencent nos émotions. En cette période de crise du coronavirus, par exemple, nombreuses sont les occasions d’être confronté à des facteurs qui génèrent des émotions en nous.

Photo 4 émotions

Qu’est-ce qu’une émotion ?

Tout d’abord, pour faire simple, une émotion est une réaction psychologique, ainsi que physique, à des événements évalués comme « importants » par notre organisme, selon notre perception des choses et notre système de valeurs. Les émotions sont donc des indicateurs de notre état interne. De ce fait, elles ont un rôle primordial dans nos comportements. Instinctives, elles sont même essentielles à notre survie, car ce sont elles qui nous permettent par exemple de faire face à un danger en suscitant l’immobilité, la fuite ou l’attaque. La joie, la peur, la colère, la surprise, la tristesse et le dégoût sont ce qu’on appelle les émotions primaires. On peut facilement se rendre compte que ces six émotions sont bien souvent au cœur de nos décisions.

Qu’on les écoute ou les refoule, les émotions influencent fortement la manière dont nous menons notre vie. Tout comme les dialogues intérieurs (cf. mon précédent article sur le sujet lien article), les émotions peuvent être un frein, mais également un formidable moteur dans notre vie. Et parfois, la situation est telle que nous nous retrouvons débordés par nos émotions. Voilà pourquoi il est important d’apprendre à les gérer et voici deux actions simples et efficaces qui vont vous permettre de bien « vivre » vos émotions dans l’instant présent.

 

Accepter :

La première chose à faire lorsque vous ressentez une émotion, c’est de l’accepter telle qu’elle est, pour vous et rien que pour vous, car une situation donnée ne provoquera pas forcément la même émotion pour quelqu’un d’autre. Pour cela il est important de pouvoir l’identifier, et si possible localiser où celle-ci se manifeste dans votre corps.

Une fois que vous avez pu reconnaître et donner un nom à cette émotion, par exemple l’angoisse, acceptez d’être angoissé par rapport à la situation que vous vivez. Laisser cette émotion vivre en vous et ne lutter pas contre celle-ci. Il n’y a pas d’émotions justes ou fausses par rapport à une situation, mais des émotions personnelles.

Le simple fait d’accepter vos propres émotions va déjà vous permettre de diminuer leur intensité, ou en tout cas d’anticiper ou d’éviter ses effets incontrôlés et involontaires sur vos comportements.

 

Exprimer :

Une fois que vous les aurez acceptées, vous pourrez exprimer vos émotions ! Si possible à voix haute. Pas besoin d’un grand discours, dites simplement « Je me sens… », « Je ressens… » ou encore « J’éprouve… ». Si la situation ne vous permet pas de le faire de vive voix ou de partager vos émotions, vous pouvez, dans un premier temps, simplement vous les exprimer dans votre tête de la même manière.

Accepter et exprimer, cela peut avoir l’air d’être un peu basique comme astuce, mais testez par vous-même et vous verrez sans aucun doute que ces deux actions simples à réaliser vont grandement vous aider à gérer vos émotions dans le moment présent et à en tirer profit pour vos réactions comportementales qui feront suite.

Dans un second temps, l’activité physique se révèle très efficace pour évacuer certaines tensions émotionnelles dues à une situation vécue, tout comme la relaxation ou encore la méditation peuvent vous apaiser.

Difficile de ne pas parler du stress lorsqu’on parle d’émotions. Mais attention, soyons clair, le stress n’est pas une émotion à proprement parler. Cependant, cette réaction ou situation de tension nerveuse excessive et traumatisante pour l’individu peut fortement être influencée par deux émotions primaires, la peur ou la surprise, voire un mix des deux. C’est pourquoi, lorsque nous avons du mal à gérer, ou déjà à accepter et exprimer nos émotions, une situation de grand stress peut s’installer en nous.

Évidemment, la gestion des émotions peut devenir complexe si on l’étudie de manière approfondie. Avec le risque que plus vous ruminez vos émotions négatives, plus celles-ci prennent le dessus et plus vous êtes susceptible de vous perdre dans le jugement contre-productif. Gérez vos émotions en les acceptant et en les exprimant, est déjà suffisant. Cependant, l’apprentissage de la gestion des émotions se fait généralement au travers d’un travail sur sa personnalité et ses croyances personnelles. Pour celles et ceux qui ont envie d’aller plus loin dans cette démarche, je me tiens volontiers à votre disposition et vous invite à me contacter.

Prenez bien soin de vous, c’est important !

 

Yann Rithner

Préparateur mental

info@yannrithner.ch

Tel : 079/942.71.65